vendredi, juin 21 2024

20 juin 2024 - Petite forme

Le ludochon serait-il perturbé ? Seulement dix-huit joueurs pour une soirée de.... Euh,... C'est... Euh... L'automne ? Non, parce que la douceur avec des coups de vents froids, des orages de grêle, et des tempêtes de sable,... Je suis un peu perdu. Dans mon almanach Vermot (on n'en avait pas parlé depuis longtemps), cela n'apparait pas comme une saison mais uniquement comme le symptôme d'un delirium tremens, très épais...

Daybreak, juin 2024 Daybreak - Vous trouvez que le GIEC n'est pas assez suivi ? Faites mieux...

Notons d'ailleurs que cela peut devenir pour tous ceux qui prennent les transports en commun une sorte de jeu matutinal : comparer les oripeaux de ses concitoyens... On constatera que telle jeune fille a fait le pari des claquettes et de la robe légère pendant que sa voisine circule couverte de diverses couches de ponchos ! Les mêmes ayant l'air pareillement défaites, le soir-même après le passage de l'orage !

Cette incertitude (non, je ne parle pas de politique cette semaine) peut bien sûr induire un certain stress et pousser certains à rester à la maison à manger des eskimos ou à rester près du feu ! C'est un tort, car une séance des ludochons est un exemple de stabilité et de sécurité !
Votre serviteur perdra avec constance sur Quartermaster, avec toujours d'excellentes raisons, Vincent vous expliquera de manière convaincante comme perdre, Guillaume se montrera redoutable (avec ses adversaires ou les défauts des jeux), Bertrand pulvérisera de jeunes âmes qui se sont aventurées innocemment sur Scythe, Davy se montrera aussi placide que résolu, Magali déploiera son enthousiasme surtout si le jeu est joli, David et Alain afficheront un inoxydable entrain souriant , Manu ronchonnera mais pas trop, Frédéric pourrait nous apprendre quelques anecdotes intéressantes, Séverine montrera son engouement appliqué, Cyril nous apprendra de nouveaux jeux le chapeau indéfectiblement vissé sur son occiput, Michaël tel un inspecteur gadget jonglera avec le sourire entre les règles et les boites, Alexis se montrera aussi plein d'esprit que tranchant sur le plateau, Stéphane poussera son enthousiasme d'encyclopédiste ludique,...

Et je n'évoque là rapidement que quelques-uns des présents hier, mais il y en a d'autres et pas des moindres et quand ils sont tous là, quelle équipe !
Venez donc jouer, le monde au dehors n'en est pas moins angoissant ou perturbant, non, mais pendant quelques heures vous constaterez que pas mal de bonnes âmes y circulent !

Looot, juin 2024 Looot - Séance souvenir "Praise the lord and pass the loot"

PS :
- Olivier
- Oui ?
- Trop fort le dosage... Où est ton pessimisme ? C'est moins drôle quand tu es joyeux !
- Constatation intéressante, ça ferait un bon sujet de philo ! Ou pour une prochaine chronique !

Les jeux

  • Daybreak ( Matt Leacock, Matteo Menapace chez CMYK)
  • Harmonies (Johan Benvenuto chez Libellud)
  • Looot ( Charles Chevallier, Laurent Escoffier chez Gigamic)
  • Quartermaster General - The Cold war ( Ian Brody chez Griggling games)
  • Scythe (Jamey Stegmaier chez Ghenos games).
  • Voyageurs du Tigre du sud ( S J Macdonald, Shem Phillips chez Pixie Games)
  • The White Castle (Isra C., Shei S. chez Iello)

Les joueurs

  • Bertrand II, Nattan et Stéphane (Gnafron)
  • Davy, Guillaume, Tom et Vincent (Possom)
  • Alexis, Michaël le fondeur, Séverine et ce jeune homme dont je n'arrive pas à mémoriser le nom!
  • Alain, Cyril (Atom), David et Magali
  • Frédéric, Manu et Olivier


Quartermaster Cold War, juin 2024 Quartermaster Cold war - A ce stade, on a cru en finir avec la malédiction des non-alignés !

Lundi, juin 17 2024

13 juin 2024 - Dissoudre donc l'angoisse nationale dans le jeu

Peut-on lire des prévisions politiques en lisant dans la mare de café de nos jeudis soirs ludiques ? Difficile à dire, mais si d'aventure cela fonctionne, j'aurais trouvé une occupation pour mes vieux jours, à savoir la divination par les jeux de société, la guérison par l'imposition de meeples chauds sur vos corps endoloris et la conjuration du mauvais sort par le lancer de dés bénis !
Ah, je sens qu'il y a vraiment un créneau ! Et je vais me lancer immédiatement dans la production de mes tracts publicitaires... Vous me demanderez peut-être si cela ne serait pas un peu malhonnête ?
Bof,.... D'abord, vous me dévalorisez avec votre "un peu", "totalement" est plus descriptif, et ensuite, depuis que j'ai vu, il y a quelques temps, un marabout distribuer ses feuillets devant un centre de soins palliatifs, je me dis qu'une fois éliminé ce petit problème de décence, les opportunités économiques sont énormes !

À la gloire d'Odin, juin 2024 À la gloire d'Odin - Ouais, d'accord, mais son fils est quand même marteau !

Bref, revenons à notre chaos politique, pardon, à nos jeux de société...
Notons déjà de nombreux joueurs autour de Now ! ce qui montre bien que l'heure est grave... Et oui, c'est maintenant que cela se passe ! D'ailleurs, nos joueurs ont tenté sur cette table de pousser, suivant leurs convictions, le rouge ou le bleu, avec une habileté et des effets plus ou moins discutables...

Certains ont plutôt déjà l'air résigné et chantent déjà des hymnes À la gloire d'Odin, tandis que d'autres croient déjà voir au loin les voiles des Pillards de la mer du Nord.... Oui mais qui sont les pillards ? Parce que d'un bord à l'autre on n'a pas l'air d'avoir la même définition et les boussoles semblent prises de folie !

D'autres semblent plus pragmatiques et veulent plus faire confiance au système hospitalier de Dice Hospital pour soigner leurs gueules de bois, même si on peut se demander si le traitement n'aura pas un côté aléatoire... Une relecture politique de l'homme-dé ?

Côté pessimisme ou pragmatisme, il y a les amateurs de Slay the Spire qui constituent leurs listes, pas trop électorales bien que parfois tout aussi composites, de champions pour aller poutrer les adversaires...

Enfin certains auraient tendance à vouloir tâter de l'air du grand large et et de prendre le bateau pour voir si l'esclave est plus heureux ailleurs, mais ont-ils noté que leur planche de salut, est un rafiot portant le nom d'Endeavor (Effort)?

Le ludochon ne serait-il plus imperméable au climat extérieur ? Non, soyons rassurés, on doit même pouvoir sortir d'une séance heureux en sifflotant des vieux airs de Brassens ! (*)

Les jeux

  • Dice hospital (S. Kordonskiy et M. Nudd chez Alley Cat
  • Endeavor : Age of Sail (Carl de Visser, Jarratt Gray)
  • A la gloire d'Odin (U. Rosenberg chez Supermeeple)
  • Slay the Spire: The Board Game (Gary Dworetsky, Anthony Giovannetti, Casey Yano chez Grok Games)
  • Now ! (Silvano Sorrentino chez Le scorpion masqué)
  • Pillards de la Mer du Nord (Shem Philips chez Pixie Games)

Les joueurs

  • Bertrand II, Davy, Maunu et Vincent (Possom)
  • Alexis, Matthieu (Dondonge), Michaël The original flavor, et Magali
  • Maxime (Lysefaille), Nattan et Tom
  • Nelly, Stéphane (Gnafron), Suzel, Yoann et Wilfried
  • AlainCM, Elsa, Philippe et Noémie
  • Antonio, Cyril, Jory et Michaël le plieur qui construit maintenant


Endeavor, juin 2024 Endeavor - Oui je suis formel, les images satellites le prouvent, l'herbe est plus verte en Amazonie !

vendredi, juin 7 2024

6 juin 2024 - The other L word !

Ah! Qu'il est bon d'être chez les ludochons... et de se sentir dans un cocon bienveillant !

Par exemple, hier soir, alors que je saluais quelques ludochons, l'un d'eux (que pour des raisons de discrétion, nous nommerons "Protons, nucléons et tout le toutim") me lança un :
"- Tiens, j'ai pensé à toi.... pour écrire un truc... sur la Loose !"

Il faut avouer que comme salutation c'est assez direct mais... Comment interpréter cela ? Oui, comment ?

Bien sûr, avec l'intelligence et la modestie qui me caractérisent, je fus immédiatement... flatté ! Que l'un d'entre eux ait noté mes stratégies novatrices puisque profondément écologiques, car à faible impact sur l'environnement, c'est très plaisant... Oui, je peux laisser le plateau dans l'état où je l'ai trouvé !

Le deuxième effet bénéfique, de cette approche ludique audacieuse, est que je lutte également contre le réchauffement ludique ! En effet, alors que certains joueurs deviennent tout rouge et brulent de la calorie à toute vitesse, je peux rester parfaitement tempéré et ne pas échauffer le moindre neurone... Aucune élévation de la température et aucune élévation sur la piste de score... Neutralité carbone, tout en étant cramé ! Un paradoxe thermodynamique enfin possible !

Maintenant, vous admettrez qu'appeler cela de la "Loose", c'est un peu cavalier, sauf si c'est un acronyme bien sûr, un truc ronflant du genre "Low Options and Opportunities Strategical Effect"


Mosaic, juin 2024 Mosaic - "Mare Nostrum", certes, mais personne n'est jamais vraiment d'accord sur qui est le "nous" !

Bien sûr, je sais qu'il existe quelques âmes un peu chagrines et parfois un peu conservatrices, qui vont m'accuser de céder au wokisme et de vouloir ravager les traditions ludiques....
"- Mais si tu joues, tu dois vouloir gagner... "
''- Halte là ! Est ce que tu ne m'essentialises pas ? Je suis déjà un boomer, je ne vais pas en plus être un winner ! D'ailleurs, je note que tu te places dans une optique patriarco-capitaliste qui vise à l'accumulation, j'irais jusqu'à dire la prédation, du capital de points de victoire et à leur transmission à quelques uns plutôt qu'à leur juste répartition ! "
"- Prédation ? Tu délires ! On ne fait pas de la prédation"
"- Mmmm faut que tu joues avec certains de nos cadors, tu verras !.... Et puis regarde le nom de certains jeux, soit performatifs, soit prédations : 6 qui prend, Top ten, Just one, ..."
"- Enfin je pense que t'as surtout joué comme une tonche et que tu camoufles cela sous des théories fumeuses !"
"- Ce n'est pas.... incompatible.... J'ai grandi devant des soirées électorales !"


Guilde des Expéditions Marchandes, juin 2024 Guilde des Expéditions Marchandes - Séverine guidant quelques joueurs avertis vers de nouvelles mers.

Bref, je ne suis pas sûr qu'il faille écrire une théorie de la Loose et, il est peut-être raisonnable de ne laisser le rôle de Loser qu'à quelques âmes fêlées et logorrhéiques...
Bon, je vous laisse, je vais me trouver un Ghetto-blaster pour faire mes prochaines entrées chez les ludochons sur du Beck !


Les jeux

  • 2 Pommes 3 Pains (Clément Gustave, Tommy Paupe chez Prétexte SAS)
  • Evacuation ( Vladimír Suchý chez Delicious games)
  • La Guilde des Expéditions Marchandes (M. Dunstan et B. J. Gilbert chez AEG)
  • Harmonies (Johan Benvenuto chez Libellud)
  • Kolpa (Thomas Weber chez Schmidt)
  • Luz (Taiki Shinzawa chez Korokorodou)
  • Mosaic: Chroniques d'une Civilisation (Glenn Drover chez Forbidden games)
  • Olympikos (Diego Simonet, Antonin Boccara chez DS4 Games)
  • Slay the Spire: The Board Game (Gary Dworetsky, Anthony Giovannetti, Casey Yano chez Grok Games)


Evacuation, juin 2024 Evacuation - Un laxatif pour la planète, faire sortir les hommes ?

Les joueurs

  • David, Laurent, Michaël l'original, et Sévérine
  • AlainCM, Davy, et Nelly
  • Magali, Suzel et la Levet Incorporated
  • Cyril (Atom), Vincent (Possom) et Wilfried
  • Maxime (Lysefaille), Nattan et Tom
  • Franck, Jory, et Stéphane (Gnafron)
  • Eric, Matthieu (Dondonge), Olivier et Vincent (Bibou)


Luz, juin 2024 Luz - Votre jeu semble moins lisible que celui de votre adversaire ? C'est le principe !

- page 1 de 279

Les ludochons : le club des joueurs et joueuses de jeux de société / jeux de plateau
sur Bourgoin-Jallieu et le Nord-Isère