vendredi, septembre 24 2021

23 septembre 2020 - C'est quoi ton nom ?

Ah, que de surprises en cette soirée... Notamment un journaliste venu s'intéresser au "Jeu" à Bourgoin-Jallieu, et des représentants d'une troupe de théâtre venus, eux, faire la promotion du "Jeu"... Il faut croire qu'en cette période de reprise post-confinement (enfin on ne sait plus trop où on en est), les ludochons sont devenus une sorte de phare local qui attire tous les regards....

J'en veux pour preuve l'apparition cette année de très nombreux "nouveaux" qui se multiplient à vitesse grand "V". Pas une semaine sans qu'une nouvelle face (masquée) apparaisse telle la marmotte, après un trop long hiver dans un jeu de Magali (Spring meadows pour les curieux et surtout _n'y jouez pas_ avec Noémie).

Iki, sept. 2021 Iki - Un des jeux préférés de Cyril.... Une bonne raison pour s'y intéresser !

Est-ce un effet de bord du confinement ? Difficile à dire, mais comme le signalait hier un auguste ancien, c'est surement aussi lié au fait que notre activité soit devenue nettement plus "mainstream", que l'on n'est plus obligé de la cacher lors d'un entretien :
"- Alors "Autres activités"
- Le jeu de société
- Mmmmm (soucieux)
- et.... le karaoké, notamment les soirées Stone & Charden, déguisé en flamand rose ("We're flamingoes !")
- Ah,.... Bien,.... Vous avez failli me faire flipper avec vos jeux..."

Et puis comment résister à leur prose timide :
"- O, ludochons ! Supernovae de l'univers ludique pourriez-vous me guider de votre puissante lumière ?"
Même si leur style est d'ordinaire plus sobre, nous ne manquerons pas de leur répondre, dans un excès de magnanimité, inspiré par leur humilité, qui confine un peu, c'est vrai, à un excès de libéralité :
"- Oui, modeste homoncule cosmique, rejoins nous et nous te traiterons même d'égal à égal ! "

Néanmoins cette prolifération d'impétrants n'est pas sans effet, car il convient d'apprendre leur prénoms (nous avons dû renoncer à leur faire porter des badges numérotés, tout le monde se battait pour le n°6) et là, les choses se compliquent : comment mémoriser tout cela ?

D'ordinaire le moindre thaumaturge vous invite à créer un "palais mental" qui vous permettra de stocker toute cette information. Il faut bien avouer que ce conseil est du même calibre que celui de coach (engeance maudite) sportif à qui vous venez de confier que vous ne pouvez plus malheureusement faire de sport et qui de son meilleur sourire (celui qui gonfle en même temps le biceps gauche), vous conseillera :
"- Tu sais,... En fait ,... Je crois que le mieux pour toi.... serait de faire de l'exercice..." (Apophtegme : Son corps est un temple mais son palais mental est en ruine.)
Parce qu'il faut l'avouer, palier les troubles de mémoire à un grand âge en construisant des palais mentaux, cela revient à construire des châteaux... de sable... en Espagne, et pour ce qui est de retrouver quelque chose dedans après quelques temps, autant prévoir d'aller faire du déterrage !

Red rising, sept. 2021 Red rising - Jeu de pouvoir sur planète en formation....

Bien sûr certains essaient, avec une touche d'humour, de vous aider :
- Julien avec un "J"
Mais quand son voisin vous précise : Matthieu avec deux "t", vous sentez que les choses vont se compliquer et vous voilà de bon matin à essayer de vous y retrouver :
"- Bon, ça doit être Julien.... "sans G".... parce que sinon cela ferait Gullien,... Ce qui me fait penser à Gulliver..... de Jonathan Swift,... mais je suis presque sûr qu'il n'y a pas deux "t" à "Swift"... Aaaaarrrrrrrggggg
- Lui c'est facile au début je croyais que c'était Franck mais non c'est Steven... Et inversement... Ou pas... Enfin ça serait cool s'ils restaient à la même table !"

Remarquez, il n'y a pas que votre serviteur qui perd les pédales... Notre bien-aimé président (enfin pour encore quelques semaines, (bien aimé ou président ?) ) ne s'est-il pas immobilisé entre deux actions pour déclarer avec sérieux :
"- Je suis un acteur."
Bien sûr, certains joueurs pour ne pas le brusquer et par délicatesse, ont bien voulu le gratifier d'un "Ah bon ?", mais il faut bien l'avouer le sentiment dominant était une gène profonde, qui s'agrémentait d'un dépité "Mince, il va encore falloir répondre aux lettres de protestations de la Comédie Française" sur le manque de respect à l'égard du noble art de la comédie"...
Sans compter qu'on attribue à Néron, à peu près les mêmes paroles....

Comment faire ? Et bien nous avons notre panacée universelle ("Jouer") dans sa posologie habituelle ("un rappel par semaine (*)") avec les nouveaux, et il faut que je m'y mette aussi... D'ailleurs jeunes gens, vous ne connaissez pas ..." (cf. notre déjà vieux Manuel d'intégration).

(*) Non, président, pas ce rappel là.

Clank! in! space!, sept. 2021 Clank! in! space! - Clank mais dans l'espace et "pimpé" avec des space marines !

Les jeux

  • Les Châteaux de Bourgogne (S. Feld chez Alea)
  • Clank! dans l'Espace! (Paul Dennen chez Renegade France)
  • Iki (Koota Yamada chez Sorry We Are French)
  • King of New York (Richard Garfield chez Iello)
  • Mundus Novus (B. Cathala & S. Laget chez Asmodée)
  • Quartermaster General - The Cold war ( Ian Brody chez Griggling games)
  • Red Rising (Jamey Stegmaier et Alexander Schmidt chez Matagot)
  • Saint Seiya : Deckbuilding (M. Babad et N. Badoux chez Yoka)
  • Tschak ! (Dominique Ehrhard chez Gameworks)

Les joueurs

  • Franck, Manu, Michaël, Sévérine et Vincent (Tcho)
  • Clément, Stéphane 4, Matthieu
  • AlainCM, Julien, Léa et Noémie
  • Bertrand II, Frédéric, et Olivier
  • Cyril (Atom), Jan-Maria, Rémi et Tibi
  • Gaëlle, Michaël (sleeveless), Romain, et Wilfried,
  • Vu passer Eric et Vincent (Bibou) mais je les ai perdu après...


Quartermaster general : Cold war, sept. 2021 Quartermaster general : Cold war - Peut-on battre le non-aligné ?

vendredi, septembre 17 2021

16 septembre 2021 - Retour dans les 80s ? Jamais de la vie !

Quelle époque ! Il n'y a pas si longtemps un jeune ludochon (une personne frappée d'une maladie, la jeunesse, qui finit par se guérir mais qui ré-apparait de générations en générations, une composante génétique surement) se plaignait devant moi de la difficulté de l'époque actuelle et me regardant il lâcha "C'était mieux dans les années 80, non ?"
Note à moi-même : à la prochaine AG, je me demande s'il ne faudra pas passer un amendement "Manque de respect", qui me permettrait, enfin, à titre de compensation morale de gagner une partie....

Gorinto, sept. 2021 Gorinto - Rétablir l'équilibre de l'univers.... Pas une mauvaise idée en fait...

Il est vrai que les perspectives actuelles ne sont pas folichonnes, mais il convient de se rappeler que cette situation avait été amoureusement préparée dès cette époque....
Musicalement, (commençons "légèrement") on oublie un peu vite les grands succès des années 80, du moins on est un peu sélectif, souvenons-nous des moments délicieux où on pouvait entendre les grands succès de Plastic Bertrand (Tout petit la planète) ou l'intégrale de Patrick Topalof, bon nous n'allons pas développer, car il faut bien avouer que la jeune génération méconnait ces trésors culturels et c'est bien dommage parce que j'avais encore en stock quelques trésors culturels comme Vassiliu, Pit & Rick, etc... J'aurais tendance à penser que finalement survivre à cette époque, en restant sain d'esprit, était une sacrée performance !

Par ailleurs ce qui peut frapper c'est la persistance de certains points chauds... Pendant cette période c'était la guerre d'Afghanistan, mais à l'époque c'est l'URSS qui s'y collait, et on finirait par se moquer de leur retraite peu glorieuse (on redécouvrira l'hubris plus tard)... Un dictateur syrien donnait à Hama une postérité douteuse (là aussi il doit y avoir un truc génétique), le Liban était à feux et à sang (les mots Sabra et Chatila font encore frémir), l'Iran et l'Irak tentaient, en faisant courir des enfants sur des champs de mines, de savoir qui comprenaient le mieux l'enseignement divin, les anglais faisaient bande à part dans les Malouines et la Chine, qui n'avait pas encore Hong Kong pour jouer, exprimait (déjà) sa passion pour l'éducation des étudiants sur la place Tian'anmen....

On me dira qu'en Europe nous connaissions la paix... Disons une moitié d'Europe, a l'époque, parce que de l'autre côté, il n'y avait pas de programme Erasmus sauf à apprendre le russe et à aimer chanter l'Internationale à tue-tête. D'ailleurs pour ce qui est de l'Ouest il fallait éviter aussi l'Irlande, qui n'était pas réputé uniquement pour sa bière et ses chanteurs habités, mais aussi pour quelques attentats bien saignants, réprimés de manière non moins sanglante... Bref le grand sujet de l'époque était de savoir si nous aurions le temps de voir les chars soviétiques déferler avant l'explosion nucléaire inévitable (Souvenons nous de quelques mots comme "Able Archer" ou de doctrines militaires comme "Use it or lose it")

Il est vrai que nous n'avions pas eu l'apparition du Covid, mais bon, le Sida ça tient bien la route comme saleté infernale, et en terme de fausses nouvelles et de traitements douteux (Rika Zarai) sans les réseaux sociaux c'était déjà pas mal... Notons que si on continue à trouver de nouvelles maladies régulièrement, on risque d'être couvert des pieds au bout du... assez rapidement.

Et puis, les années 80 cela voulait dire porter un haut flashy sur un jeans délavé informe et, des chaussettes Burlington jaune citron... Si les plus jeunes ignorent l'existence de cette réussite artistique du look patatoïde sous acide, c'est que leurs parents ont eu à coeur de faire disparaitre toutes les traces photographiques (des sortes d'images mais qui ne sont pas sur un téléphone mais sur du papier ).

Hauts fourneaux, sept. 2021 Hauts fourneaux - Belle époque, certes mais dans un laminoir ?

Bref ce n'était peut-être pas mieux avant... Si ce n'est que nous n'avions pas effectivement cette absence de perspective écologique... Néanmoins dans ce tableau bien noir, il faut peut-être se dire que le monde ludique lui a bien progressé... Certes, dans les années 80, on voit apparaitre les noms de Teuber, Kramer pour le Spiel des Jahres, et d'autres champions comme Knizia vont monter en puissance, on a le catalogue Descartes, mais... ce n'est pas encore vraiment la fête...

Bref comme ludochons, fêtons cette richesse ludique dont nous pouvons profiter... Pour les soucis, nous aurons tout le reste de la semaine...

Varuna, sept. 2021 Varuna - Le nom fait penser aux iles, cette photo à un plan Ikea !

Les jeux

  • Castles of Mad King Ludwig (Ted Alspach chez Bézier Games)
  • Champ d'Honneur (Trevor Benjamin et David Thompson chez Gigamic)
  • The Game (Steffen Benndorf chez Oya)
  • Gorinto (Yaner Richard chez SuperMeeple)
  • Les hauts fourneaux (Ivan Lashin chez La boite de jeu)
  • Insider (Akihiro Itoh, Daishi Okano, Kwaji et Kito Shinma chez Pixie Games)
  • Innovation (C. Chudyk chez Iello)
  • Spicy (Győri Zoltán Gábor chez Heidelberger Spieleverlag)
  • Varuna (Matthieu Verdier chez Sorry We Are French)

Les joueurs

  • Franck, Noémie, Vincent (Possom) et une nouvelle Léa.
  • Cyril (Atom), Michaël (Sleeveless), Romain et Suzel
  • Cédrick, David et Guillaume
  • Eric, Jan-Maria, Michaël et Tibi
  • Manu, Olivier, Philippe, Rémi
  • De passage Alain

Castles of mad king Ludwig, sept. 2021 Castles of mad king Ludwig - le retour d'un de nos classiques

vendredi, septembre 10 2021

9 septembre 2021 - Prés-idée

C'est la rentrée et les commentateurs qui ont déjà passablement palabré, se préparent avec délice, pour ce qui sera une année électorale et sera donc, aussi, l'occasion de montrer toute la célérité de leur esprit d'analyse ou à défaut de leur capacité de ré-interprétation.
Histoire de ne pas faire durer un suspens insoutenable, autant vous l'annoncez, dès maintenant, aucun des ludochons n'est à notre connaissance disposé à se présenter à la magistrature suprême... Nous nous devons de réaffirmer notre surprise devant de telles décisions de la part d'esprits aussi aiguisés par la pratique ludique et qui seraient donc les plus beaux ornements des palais de la République. On reconnaîtra cependant là toute leur indépendance d'esprit, à une heure où tout le monde semble vouloir être candidat ( sauf ceux qui trainent assez de casseroles pour pouvoir monter une batterie à faire pâlir Keith Moon de jalousie).

Shinkansen, sept. 2021 Shinkansen - Polémique ! Certains conducteurs de trains aimeraient conduire plus... La preuve, ils jouent au train pendant leurs loisirs ! (IMHO je dois pouvoir me faire embaucher sur une chaine d'info continue avec ce genre de slogan)

Je ne dis pas que certains ne se sont pas renseignés, mais il semble que pour la plupart l'absence de possibilités pour ce qui est des soirées ludiques, le jeudi soir, dans le palais de l'Elysée soit un obstacle majeur.... Pourtant nous n'aurions pas hésité à remettre en avant un ambitieux programme "Du pain et des jeux" qui a déjà fait ses preuves dans le passé...

Mais il y a pire, si le destin de la France souffrira douloureusement de cette absence de ludochons pour la diriger, que dire de notre association... En effet, va bientôt se tenir notre assemblée générale et il faut le dire, il est temps de lui donner un nouveau souffle... Il faut se souvenir, en effet, qu'en raison d'un petit virus (qui joue super bien sa partie) l'équipe actuelle du bureau a prolongé son mandat au delà de son terme habituel, et que même si notre président était encore capable de faire des jeux de mots shakespeariens sur le prénom de nouveaux joueurs (Indice : [b]{2}|^(bb) ), il présente d'indiscutables signes de fatigue. N'a-t-il pas salué sur le quai de la gare, votre serviteur d'un tonitruant et un peu gênant "Alors combien de fois par semaine ?" (Vous aurez compris ,comme les témoins de la scène , nous l'espérons, qu'il parlait du train)... Il commencerait même à radoter puisqu'il a encore proposé une partie de Cyclades alors que votre serviteur n'avait même pas encore osé songer à ressortir Keyflower !
Notre trésorier, qui fut pourtant un percepteur redoutable, semble perdu dans sa comptabilité, et est réduit à faire diverses déductions pour retrouver les propriétaires des chèques perçus.... Et que dire de notre secrétaire, qui elle est en pleine perte de repères spatio-temporels, puisqu'elle est persuadée qu'elle est au milieu de ses études ! :-) Bref ce bureau est usé jusqu'à la corde, comme une vieille carte de tarot dans un foyer étudiant.

Amis ludochons, Amies ludochonnes, si vous êtes donc jeunes et joli(e)s, intelligent(e)s, doué(e)s, responsables, courageux/ courageuses et motivé(e)s, l'élection du futur bureau vous attend... Notez cependant que si vous n'êtes que motivés, on pourra, quand même, faire une exception pour vous.

En attendant, le ludochon joue...

Ares, sept. 2021 Terraforming Mars - Ares Expédition - Tu vois bien chéri(e), je ne suis pas "addict" à Terraforming Mars aujourd'hui j'ai joué à Ares expedition !

Les jeux

  • Cascadia (Randy Flynn chez Alderac Entertainment Group)
  • Codenames ( Vlaada Chvátil chez CGE)
  • Cyclades (Bruno Cathala et Ludovic Maublanc chez Matagot)
  • Enchanters: Deluxe Box (R. Cywicki, J. Gołębiowski chez Gindi)
  • Federation (prototype)
  • L.A.M.A. (Reiner Knizia chez Egmont Polska)
  • Meadow ( Klemens Kalicki chez Asmodée)
  • Shinkansen: Zero Kei (Isra C., Shei S. chez Ludonova)
  • Spicy (Győri Zoltán Gábor chez Heidelberger Spieleverlag)
  • Les Tavernes de la Vallée Profonde (Wolfgang Warsch chez Schmidt Spiele )
  • Terraforming Mars - Ares Expédition (S. Engelstein, J. Fryxelius, N. Little chez FryxGames )

Les joueurs

  • Alain, AlainCM, Séverine, et Stéphane 3
  • Elsa, Magali et Olivier
  • Cyril (Atom), Michaël 2 et Romain
  • Wilfried, Gaëlle et Steven
  • Cédrick, Guillaume, Noémie, et Philippe
  • Eric, Suzel et Vincent (Bibou)
  • Bertrand II, Franck ,Frédéric, et Vincent (Possom)
  • Alexis, Manu, et des nouveaux Tibi, Jan-Maria et Matthieu


Meadow, sept. 2021 Meadow - j'entends le loup le renard et la belette,.... J'entends le loup, le renard et la belette couiner... Couiner, t'es sûr? Ah désolé c'est Olivier

- page 1 de 233

Les ludochons : le club des joueurs et joueuses de jeux de société / jeux de plateau
sur Bourgoin-Jallieu et le Nord-Isère