vendredi, décembre 13 2019

12 décembre 2019 - Parlons retraite !

J'entends déjà des esprits un peu méfiants me dirent : "Euh, tu es sûr? On est sur un blog ludique.... Et la retraite ce n'est pas vraiment notre spécialité"
Erreur! D'une part, nous avons déjà, au moins une fois parlé, de retraite et du jeu (Si, si, ) et puis nous savons bien qu'en France, en prenant un exemple un peu daté, il n'est nullement besoin de connaître le foot pour parler de Raymond Domenech, alors les retraites....

Hilo, déc. 2019 Hi-Lo - Une sorte de système de retraite à points... Grosso modo...

Néanmoins, nous serons "bon joueur" (logique chez les ludochons), et nous nous accorderons une petite mise en perspective historique en revenant au XIXème siècle, et en nous posant la question : comment le plus grand législateur français gérait la retraite ? Et bien, puisqu'il faut le nommer, pour Napoléon, la retraite, c'était un sujet sensible.
Notez bien qu'il avait commencé par des grandes phases de concertation, mais que petit à petit les conflits se sont multipliés... Dans ces conditions, il a commencé par bien observer les effets de la retraite chez les autres, avant de se les appliquer. Néanmoins, il ne semble pas en avoir tiré une grande satisfaction personnelle, et ne parlons même pas du peuple et des grognards souvent prompts à proférer des commentaires peu amènes :
"Ouais.... bah.... sa retraite c'est une %^*£" de Bérézina !"

Not alone, déc. 2019 Not alone - pour atteindre sa retraite, il faudra être solidaire...

Mais, au fond on peut se demander si l'évolution des retraites est vraiment le sujet le plus grave qui touche la France... En effet, prenons deux spécialistes de la retraite, et bien, quand on considère les veste à brandebourg d'un grognard, on s'interroge sur la veste jaune d'un grognon... Parlez-moi de déclin ! Pour le bon goût, pas de doute...
Bon certains voudront ramener le débat sur de bonnes bases et me diront qu'on ne peut pas comparer ces deux retraites, bien différentes! Car, la gestion du système de santé n'est déjà plus la même.... Certes, à l'époque ils avaient Larrey, amputeur émérite qui vous retirait un membre en moins d'une minute avant même que vous ayez eu le temps de casser votre pipe prétendument anesthésiante...
D'ailleurs nous n'hésiterons pas à vous faire part d'une analyse profonde... Est-ce que ce n'est pas l'absence de fumeurs de pipe, ne pouvant donc plus la casser qui déséquilibre les comptes de la sécu ? Bref, pour sauver la sécu, relançons la production à Saint-Claude !
Et je ne voudrais même pas évoquer les arguments spécieux de certains, qui refusent la mise en perspective historique, avec des phrases comme "Oui cette retraite de Moscou", c'est encore un truc de "rouges"... Bref restons sur notre "étude" historique sérieuse ! Donc,...
"Euh, en fait, je crois que tu mélanges les notions....
- Pardon ?
- Oui, ce n'est pas la même... retraite....
- Oh... Pétard..."
Je suis prêt à l'admettre, mais je trouve que vous jouez sur les mots et que cela ne change rien! Bon, je change quand même de définition! Retraite : "période ou un lieu où un individu se retire de ses activités habituelles et s'éloigne physiquement de son cadre de vie pour un temps de réflexion et de méditation" et bien si je l'applique à mon grognard qui est lui en pleine retraite au milieu des steppes russes (ça il est bien sorti de son cadre de vie habituel!). Voilà ce qu'il me répondra :
"Ah? Parce que c'est "spirituel" de manger des esquimaux de cheval pour son quatre heures?"

Bref je crains qu'il ne soit effectivement difficile de parler de retraite dans notre club de jeux... Notons d'ailleurs que chez nous, la situation n'a rien de comparable car nous avons beaucoup d'actifs et assez peu de retraités et que depuis longtemps nous sommes rompu à la maîtrise de la valeur du point !
Chez les ludochons, au fond, on joue...

Coloma, déc. 2019 Coloma - Dans le Far-west, la retraite n'est pas le sujet le plus prégnant!

Les jeux

  • Coloma (Mihajlo Dimitrievski et The Mico chez Final Frontier games)
  • Die Crew: Reist gemeinsam zum 9. Planeten (Thomas Sing chez Kosmos)
  • Dream On! (Alexandre Droit, Julien Prothière chez CMON)
  • Fertility (Cyrille Leroy chez Catch up games)
  • Hilo (Eilif Svensson chez Pixie Games)
  • Keyflower (R. Breese & S. Bleasdale chez R&D games)
  • Mooncake master (Daryl Chow chez Origame
  • Not alone (Ghislain Masson chez G.A.G.)
  • Splendor (Marc André chez Space cowboys)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)
  • King of Tokyo (Richard Garfield chez Iello)

Les joueurs

  • Alain, Éric, Jori, Philippe, Vincent (Bibou) et Vincent (Possom)
  • Bertrand, Cécile, Cédric, Magali, Noémie, et Suzel
  • Davy, Bertrand II, Natacha, et Thibaud
  • Alexis, Carole, Cyril, Jean-Marc et Frédéric II
  • Marie ,Philippe, Sandrine et Séverine
  • Manu, Olivier, Patrick, et Serge


Dream on !, déc. 2019 Dream on !

vendredi, décembre 6 2019

5 décembre 2019 - À chaque couleur, son joueur….

Qui n’a jamais vu dans ces magazines d’été (pour ne pas dire « féminins »), ces questionnaires destinés à nous révéler à nous même notre propre caractère ou l’animal qui se cache en nous ? Mais si vous savez, ces questionnaires à choix multiples qui nous font compter si nous avons une majorité de carrés, de triangles ou de cercles pour ensuite nous dire qu’on a été une otarie dans une autre vie. Allons Messieurs, ne soyez pas timide, n’ayez pas honte, tout le monde en a fait au moins un, une fois dans sa vie : une soirée entre potes un peu trop arrosée, le magazine de la petite sœur ou de la copine qui traine, un accident est si vite arrivé, les choses dérapent et avant qu’on ait le temps de réaliser ce qu’on a fait, on a déjà une majorité d’étoiles et on apprend qu’on fantasme en secret sur Chantal Goya et Brigitte Fontaine (post année 2000). Rassurez-vous, ce que je vous propose ici est bien plus simple. Vous n’aurez pas à compter le nombre de demi-lunes ou de soleils, vous n’aurez pas à répondre à 25 questions, ni à acheter le prochain numéro pour connaitre enfin votre chemin de vie, non ! Je vous propose ici, en un seul mot, de découvrir le joueur qui est en vous. Vous être prêts ? Le principe est simple:

Donnez-moi une couleur et je vous dirai quel joueur vous êtes !!

Noir – (Celui qui combote les cartes)

« Bon, alors, j’ai la carte « Nain » et la carte « Barbare », ce qui me permet de taper sur l’« Ogre ». Comme je tape l’  « Ogre » et que j’ai la « Dague », je récupère la « Bière » et je peux piocher trois « Potions » à chaque tour. Je pose la « Sorcière » donc dès que je pioche, je peux en plus rejouer l’ « Elfe » qui active mon « maraudeur » du coup je peux jouer mon « voleur » dès qu’une « Statuette » est piochée, ce qui fait que je peux jouer 6 cartes au lieu de 2 par tour et en piocher 3 autres. Et comme j’ai le « Donjon », je peux me défendre contre l’ « Oubli » dès que la « Couette » est retournée et donc réactiver le « Nain » et le « Barbare ». »

Coquille d’œuf – (celui qui ne sait pas comboter les cartes)

« Alors, le « Barbare » il fait quoi lui ? Ok donc il me faut la « Statuette », mince pour ça il me faut le « Nain » mais du coup c’est lui qui l’a pris. Bon c’est pas grave, je joue le « Donjon » et l’ « Elfe » du coup je peux rejou…. Non ? Ha ? J’ai pas compris la carte ? C’est pas la bonne ? Il fallait la « Sorcière » avant ? Ha mais du coup je suis coincée, il me reste que deux « Potions » mais je peux pas les activer avec la « couette » car j’ai pas la « Dague », faut que je passe mon tour. Bon ben du coup maintenant je pioche, pfff, voilà, ça me saoule, « Statuette », il va encore piocher ses 6 cartes là et jouer pendant 10 minutes tout seul !! »

Bruxelles, déc. 2019 Bruxelles - ville bigarrée ?

Ventre de biche – (Celui qui n’a pas compris les règles)

« Heuuu, ils m’ont dit qu’il fallait piocher une tuile, et la placer devant moi. Non, il faut d’abord lancer le dé, piocher une carte et ensuite prendre une tuile. Comment je positionne la tuile ? Ils sont où les objectifs ? Bon, ils regardent tous les petits points colorés sur les tuiles, ça doit être important, c’est peut être les objectifs. Allez, je regarde comment elle joue et je fais pareil. Ok ! Je crois que je comprends, du coup je vais jouer ça, comme ça j’ai 3 lignes de tuiles de 3 couleurs différentes et je récupère la tuile dorée. Hein ? Comment ça c’est celui qui a le plus de cubes qui gagne ? Quels cubes ?»

Brou de noix – (Celui qui bastonne)

« Mmmh, si je déplace mon bateau de deux cases, je peux aller canarder la flotte de Merlin, mais du coup je peux pas aller taper les bâtiments de Caradoc. Or, si je tape Caradoc, ça me libère le passage et au prochain tour je pourrai couler Perceval. Ou alors, je ne me déplace pas et je mets des tours de guet sur les plages de mon île………..Pff faudrait que je cultive aussi, et que je nourrisse mes paysans….. Mouais, non, allez on crame tout, j’ai 3 canons de plus que lui, j’envoie Arthur par le fond, je récupère son butin, avec l’or récupéré, j’achète une baliste et on finit à la filoche. »

Sang de bœuf – (Celui qui se fait bastonner)

« C’est cool, pour une fois, on n’a pas encore coulé ma flotte, je vais pouvoir ramener mon butin sur mon île et nourrir mes paysans. Comme ça je peux construire ma bibliothèque, développer mes érudits et financer une nouvelle croisade. Bon, donc je me déplace de 3 en direction de mon port et le tour prochain je débarq…… qu’est ce qu’il fait le roi de Carmélide là !!!! Noooon !!! Mon bateau !!!! »

Violet d’évêque – (Celui qui veut gagner)

« Cette fois, c’est la bonne, la 9ème partie c’est celle de la victoire. Je prends ce deck là, c’est le plus fort. Qu’est ce que je me suis dit déjà la dernière fois ? Ha oui faut commencer par jouer ça, ça bloque les autres. Mince, il joue ça maintenant lui, c’est pas grave, je peux réagir, il me reste 3 manches….Allez, si elle joue ça, moi je peux toujours répondre avec ce que j’ai dans la main. Quoiiii ?? mais qu’est ce qu’elle fait, pourquoi elle marque tant de points d’un coup ? C’est pas grave, rien n’est perdu, je joue ma carte, je reviens au score, je le bloque et je repasse devant…. Plus que 2 manches !! »

Poil de chameau – (Celui qui joue avec celui qui réfléchit)

« Il joue ou bien ? C’est long là, à quoi il peut bien réfléchir, il doit juste piocher une carte. Sérieusement, il élabore une tactique ? Comment il peut prévoir les coups à l’avance, c’est un jeu de hasard ! Je lui dis de jouer ? Non, il va croire que je veux finir vite ! Mais bon faudrait quand même qu’il joue. Pff ça commence à faire long là. Je lui dis ? »

Queue-de-renard – (Celui qui réfléchit)

« Tiens ! J’ai pas croisé Jeanne aujourd’hui. Pourtant elle traine toujours avec Gaspard et Balthazar d’habitude. Elle est où Jeanne ? »

Terre d’ombre – (Celui qui râle)

« Pff non mais c’est quoi cette main qu’elle a distribuée !! ça commence mal ! De toutes façons j’ai jamais de chance aux dés moi ! Non mais sérieux, il prend cette carte juste parce qu’il sait que j’en ai besoin. Et voilà, elle me pique la seule carte que je pouvais acheter !! Qu’est ce que joue moi maintenant ? ARRRGHHH je dois piocher, je perds encore un tour ! … pff de toutes façons ça m’énerve, y’a jamais rien qui va ! Et encore une majorité de perdue, et je peux même plus marquer des points avec cette tuile, y’a de l’eau de partout ! Je le sais pourtant, qu’il faut pas que je joue après elle ! C’est bon, j’ai perdu, ça sert à rien de continuer ! »

Noria, déc. 2019 Noria, le plein de couleurs... ressources...

Vert de vessie – (Celui qui compte les cartes)

« Alors, il y a 3 as de passés, moi j’ai le 4ème, lui il a roi et dame de cœur, elle, elle a annoncé une tierce au 9 donc il y a déjà le 14. Je pose ça, elle va fournir parce qu’elle a une longe à trèfle, il ne reste plus que 2 atouts dont 1 dans ma main, le 2eme est là-bas, je vais le faire couper parce qu’il a fait une sanguette, il reste 3 plis à faire, y’a plus de carreaux et il reste 1 valet, je fais tomber son roi et avec mon 7 je fais le 10 de der. »

Terre de Sienne – (celui qui ne compte pas les cartes)

« Trop bien, j’ai une tierce au 9, rhooo en plus c’est de l’atout, je vais pouvoir faire un pli. Alors c’est moi qui commence, allez je mets l’as de cœur tout de suite ! Hennn il a coupé !!!! Du coup, ils ont joué quoi les autres ? Ha du trèfle, j’en ai pas, mince faut que je coupe, mais il a coupé avec le 10 ou le 7 ? Je mets ça, comme ça je suis sûre. J’ai la main, mince, combien il reste de piques ? Si le roi a déjà été joué, je prends la main ! Ha le roi n’avait encore été joué. Heu…. Je mets le 14 ! Noon saperlipopette c’était pas à moi de faire tomber les atouts !! Mon coéquipier est en train de me suicider du regard, je crois que j’ai loupé une carte ! »

Menthe à l’eau – (celui qui analyse le jeu)

« Comment on joue ? Quoi ? C’est tout ? Où est le pouvoir de réflexion du joueur dans tout ça ? Où est le dilemme du choix de l’action à faire ? Il ne s’agit ici que d’un jeu de hasard, un peu trop simple. C’est du déjà vu. Et puis faire reposer la victoire sur le dernier lancé de dé ça ne me plait pas vraiment. Sans compter que le tour de jeu est chaotique. En revanche celui-ci, la mécanique est intelligente, le plateau est facilement lisible, le thème est respecté et original, la règle du jeu est bien traduite et il y a juste ce qu’il faut de hasard pour rendre la partie re-jouable sur le long terme. Comment ça, est-ce que j’ai pris plaisir à jouer ? »

Bouton d’or – (celui qui s’en fout)

« Libéréééééééééééééééééééée, Délivréééééééééééééééé … »

Orpin de Perse – (Celui qui anticipe sur 4 tours)

« Bien, je joue du bleu, comme ça le tour prochain, si lui il a joué rouge, je peux jouer jaune et s’il a joué vert je peux rejouer bleu. Le 3eme tour, s’il a joué rouge et que j’ai jaune je pourrai jouer gris, s’il a joué vert et que j’ai rejoué bleu je pourrai jouer violet mais dans ce cas il devra jouer topaze ce qui me laissera pour le 4ème tour turquoise. Evidemment ca veut dire qu’il va reprendre la main avec du rouge, mais là je pourrai attaquer avec du Lapis-Lazuli. Ca devrait fonctionner ! »

Caca d’oie – (celui qui ne sait pas anticiper sur 4 tours)

« Il a joué bleu, mmh, je vais garder un peu mon rouge pour plus tard au cas où, je joue du vert ! Ha mince, il rejoue du bleu, qu’est ce que je fais, il a joué vite, j’ai pas eu le temps de réfléchir. J’essaie topaze, on sait jamais, il a peut être pas de turquoise ! Ha, il a du turquoise, il a toujours les bonnes cartes lui ! hooo j’ai du rouge c’est vrai ! HAHA prends ça dans les d… fichtre il a du Lapis-Lazuli ! Comment il fait ?»

Fleur de soufre – (Celui qui ne choisit pas un jeu)

« Alors, pas les bleus, pas les rouges non plus. Les verts et les noirs ça oui. Ho celui là il est sympa. Je choisis quoi ? J’ai un peu peur d’être déçu avec ceux-là et j’ai déjà pris celui-ci la dernière fois. Hééé mais je l’avais pas vu celui là !!! Yeah, je prends ça… Je vais pas leur dire ce que c’est, comme ça ils auront la surprise. Je me demande si on sent vraiment le piment ??!! »

Queue-de-vache – (Celui qui gagne à la fin)

« Bon, j’ai pas super bien joué cette fois, je suis un peu déçue, c’est elle qui va gagner, j’ai 30 points de retard. Décompte final, alors j’ai quand même réussi à faire quelques objectifs, ça me fait 12 points. Ici, j’ai la majorité sur 2 couleurs donc j’ai 8 points et 7 points. Ha oui, il me reste aussi des ressources donc ca me fait 9 fois 2 divisé par 3 donc 6 points. Tiens finalement je recolle un peu au score. Ha oui, c’est vrai qu’il y avait aussi les objectifs communs, du coup j’ai encore 15 points. Chouette, j’ai gagné ! »

Cuisse de Nymphe – (Celui qui perd à la fin)

« Yeah, je suis en tête avec 30 points d’avance, trop cool. Décompte final, normalement je suis tranquille, je n’ai pas rempli d’objectif, j’ai joué plutôt sur l’argent mais j’ai quand même 2 petites majorités là, ça me fait 7 points. Là j’arrive 2ème sur l’objectif commun, ça me fait 3 points. Attends, il se passe quoi là ? Comment elle a pu revenir si vite ! Non, non, non, non, non !!! Les ressources, je dois compter mes ressources, 3 x 2 divisé par 2 ça fait … que 3 ??!! NOOOOOON !! »

Gris de Payne – (Celui qui n’est pas là)

« …………………………… »

Pelure d’oignon– (celui qui s’est fait jeter)

« Je ne comprends pas, on m’avait dit que c’était une association de joueurs et qu’ils jouaient à des jeux. Je ne vois pas ce qui ne leur a pas plu chez moi. Ils repasseront pour l’ouverture d’esprit ! C’est dommage j’avais apporté mes jeux mais à peine ils ont vu le Monopoly que déjà ils me mettaient à la porte. Bon, je sais que c’est un peu long pour un soir de semaine mais dessous j’avais la Bonne paye. Et même si le Trivial Pursuit ça peut paraître trop difficile, les Mystères de Pékin et le Taboo c’était abordable, même pour des joueurs peu expérimentés. Non, vraiment je ne comprends pas ! La prochaine fois je reviendrai avec un Memory, on ne sait jamais, ça leur ferra peut être moins peur.  »

Brass, déc. 2019 Brass - Quand le designer visite une exposition de Soulage avant de se mettre au boulot....


Les jeux

  • Brass (Martin Wallace chez Roxley Games)
  • Bruxelles 1897 (Etienne Espreman chez G.A.G.)
  • Clank! (Paul Dennen chez Renegade Game Studios)
  • Culte (Konstantin Seleznev chez Bragelone)
  • Insider (Akihiro Itoh, Daishi Okano, Kwaji et Kito Shinma chez Pixie Games)
  • Noria (Sophia Wagner chez Pegasus Spiele)
  • Roll Player (Keith Matejka chez Thunderworks Games)
  • Tapestry (Jamey Stegmaier chez Stonemaier Games)
  • TIME Stories Revolution: Damien 1958 ( Manuel Rozoy, Vincent Goyat chez Space Cowboys)
  • prototype de Yoann


Les joueurs

  • AlainCm, Éric, Michaël, et Serge
  • Frédéric, Nelly, Suzel et Yoann
  • Cyril (Atom), Thibaud, et Vincent (Bibou le coyote)
  • Bertrand, Cédric, John et Vincent (Possom)
  • David, Jean-Marc, Patrick et Philippe
  • Guillaume, Manu, Maude, et Rémi
  • Bertrand II, Cécile, Davy et Yannick (Lego)
  • Alexis, Carole, Noémie et une nouvelle Séverine
  • Alain, Elsa, Magali, et Olivier


Proto. Yoann, déc. 2019 Proto. de Yoann- Il y a des couleurs mais surtout maintenant Yoann a un bon proto de jeu de lettres, un bon proto de jeu 3D et, un bon proto de jeu de déduction... N'y-a-t-il donc aucun bon éditeur ? :-)

vendredi, novembre 29 2019

28 novembre 2019 - ...et cela ne va pas mieux !

La semaine dernière nous avions commencé à vous décrire le comportement pour le moins suspect de certains ludochons, il va nous falloir aujourd'hui continuer cet état des lieux, le ludochon semblant définitivement être un individu étrange.
Pourtant le ludochon est d'ordinaire nanti des meilleures intentions, prenons par exemple la séance d'hier : Magali vient en amenant un jeu pour Olivier, Olivier vient en amenant un jeu pour Manu, Manu vient en...
Vous avez compris le principe et vous noterez l'intention louable visant à faire plaisir à l'autre... Vous aurez aussi compris, plus vite que nous sûrement, qu'avec un tel dispositif vous êtes à peu près sur que cela ne fonctionnera pas comme prévu et qu'il y a de bonnes chances qu'aucun des jeux prévus ne soit vraiment joué.

Hilo, nov. 2019 Hilo - Chez les ludochons, il y a des hauts et des bas... et des "à côtés"....

Revenons sur un autre sujet typique, l'accueil des nouveaux. Ainsi, Serge, courageux nouveau, n'hésita pas à braver hier son appréhension et à revenir en deuxième semaine... Qu'on fait, cette fois-ci, les ludochons pour l'accueillir dignement ? Et bien ils l'ont mis à une table de Quartermaster general avec des zozos qui avaient au minimum, et pour les moins férus du jeu, accumulés une bonne dizaine de parties... Bref, cela revient à vous placer au milieu d'un champ de tirs avec un tromblon et sa notice en serbo-croate ( et un dictionnaire, nous ne sommes pas cruels non plus), pendant que vous voyez courir tout autour de vous des types lourdement armés et ayant visiblement mémorisés tout le terrain... Parlez-moi de bons camarades !

Heureusement, ailleurs, il y a la solidarité féminine... À la table voisine se constituait une table 100% féminine pour accueillir dignement une nouvelle, désireuse de jouer à de "gros jeux"...
Malheureusement, la féminité ce n'est pas exactement ce qu'on pense... En effet, Magali, pourtant connue pour son indéfectible entrain et sa bonne humeur paraissait, hier, être la plus raisonnable et la plus sobre à la table! Et il semble bien que cela puisse être un problème de sobriété qu'il faille évoquer: une des joueuses répétait en effet à l'envi (ce qui est déjà un peu suspect) qu'elle n'avait bu qu'un petit verre, ce qui au vu de son état et de sa germanophilie nous laisse à penser que c'était du Stroh 80... Une autre, connue pour mettre des barres de toit à son vélo, déclarait, elle aussi, la même chose mais en indiquant par des gestes un peu confus (ce qui n'est pas moins suspect) que la contenance de son verre devait grosso modo être celle d'une barrique.... Certes, on va vous parler d'anniversaire, et de thanks giving, mais avec un état second comme cela, c'est comme courir sous l'orage avec un paratonnerre en espérant recevoir plus d'actions de grâce que d'éclairs à base de mauvaises blagues sur les Meleagridinae ! Ce qui nous amèneraient, en plus, à nous faire traiter d'affreux sexistes !

Concentrons nous donc au plus vite sur le jeu, et rappelons que cette table, pour satisfaire les demandes de l'impétrante a donc enchaîné... les petits jeux.... Ce qui nous laisse à penser que la solidarité féminine contient encore bien des mystères cachés au commun des mortels...

Pigasus, nov. 2019 Pigasus - Des cochons... ailés ? Juste un petit verre, hein ?

En parlant de mystères, il nous faut évoquer l'arrivée christique de notre éditeur préféré. Bertrand, barbe et cheveux au vent, rebaptisé "Jeusus' la Banquise", "ressuscité des éditeurs morts après le troisième jeu, et monté aux cieux, assis à la droite de Blackrock tout puissant d'où il viendra placer les Yokai et les Mu".... Bref, difficile de ne pas noter son charisme, qui a bien sur, chez les ludochons entrainés quelques moqueries:
"- Tu vas voir que bientôt il va marcher sur les eaux !"
"- En même temps,... sur la banquise..."

N'y a-t-il donc aucun joueur sérieux ? Si bien sûr, ainsi sur une table de Gunkimono on a vu des joueurs très concentrés, il est vrai qu'ils avaient eu le droit à deux explications différentes du même jeu et qu'ils cherchaient tous pour le coup, et en essayant de ne vexer personne, leur salut dans les règles !

Donc pas de joueurs sérieux ? Et bien si, il y a avait bien entendu les afficionados de Terraforming Mars, qui jouaient à une des ses nombreuses extensions. Bertrand II ayant décidé de ne plus jouer avec des stratèges caliméro qui pleurent toute la partie (votre rédacteur), il a donc joué avec Guillaume qui lui d'ordinaire ne se plaint pas, enfin disons qu'il se plaint juste des trucs "cheatés".

Aucun joueur sérieux, vraiment ? Ah si une table sur Agricola... "Always Agri-cola" me direz vous? Et oui la dépendance au sucre...

Expedition to Newdale, nov. 2019 Agricola - Expedition to Newdale - Un nouveau cola, mais avec du goût ?

Donc pas de vrais joueurs ? Si, si, certains faisaient tapisserie (Tapestry) en boudant dans la salle d'à côté.... :-)

Pas gagné, pas gagné avec des joueurs pareils, qui avaient d'ailleurs attaqué la soirée comparant "savamment" les mérites respectifs de Balkani et de Cahuzac.... Je ne sais plus trop qu'en dire et c'est pour cela que la semaine prochaine c'est Cécile qui fera un compte-rendu sur nos exploits (cela sera sûrement encore haut en couleurs!).

Les jeux

  • Agricola - Expedition to Newdale (Alexander Pfister chez Lookout games)
  • Copenhagen (D. Skjold Pedersen et A. Harding Granerud chez Queen Games)
  • Gunkimono (Jeffrey D. Allers chez Origames)
  • Hilo (Eilif Svensson chez Pixie Games)
  • Insider (Akihiro Itoh, Daishi Okano, Kwaji et Kito Shinma chez Pixie Games)
  • Pigasus (Urtis Šulinskas chez Brain Games)
  • Quartermaster General (Ian Brody chez Asyncron)
  • Spice Merchant (Gun-Hee Kim chez Deinko)
  • Tapestry (Jamey Stegmaier chez Stonemaier Games)
  • Terraforming Mars (Jacob Fryxelius chez Fryxgames)
  • Word Bank (Fabien Tanguy chez Blackrock Games)

Les joueurs

  • AlainCM, Manu, Nelly, Stéphane (l'aff) et Stéphane 3
  • Bertrand, David, John et Suzel
  • Cécile, Elsa, Magali, Noémie et Sophie
  • Bertrand II, Davy et Guillaume
  • Michaël, Patrick et Vincent (Bibou)
  • Éric, Jean-Philippe, Olivier, Philippe, Serge et Vincent (Possom)


Tapestry, nov. 2019 Tapestry - un canevas compliqué ?

- page 1 de 211

Les ludochons : le club des joueurs et joueuses de jeux de société / jeux de plateau
sur Bourgoin-Jallieu et le Nord-Isère