vendredi, janvier 28 2022

27 janvier 2022 - Ouvrez la cage aux oiseaux...

Nous avions conclu le compte-rendu précédent sur le fait que le jeu pouvait être, encore, une source de rêverie. Cette séance le prouve de nouveau ! En listant, en effet, les jeux joués en cette soirée, sur la boite de Parks j'ai découvert le nom d'Henry Audubon, et là, forcément, que le grand Crique me croque si vous n'êtes pas également saisis, on ne peut qu'être aussi surpris qu'exalté...

Rappelons en effet qu'Audubon (Jean-Jacques cette fois) est un peintre américain qui a passé une grande partie de sa vie à peindre la faune américaine, et plus spécifiquement les oiseaux nord-américains, faisant de lui en quelque sorte le plus fameux des ornithologues américains, et assurant à son nom une belle pérennité (au moins de l'autre côté de l'Atlantique)... Parfois je rêve même d'une extension de Wingspan avec les illustrations d'Audubon.

Parks, janv. 2022 Parks - Planter sa tente dans "The far side gallery" ?

Est-ce que nos joueurs rêvaient des oiseaux américains en jouant à Parks ? Je ne saurais le dire, mais cela serait souhaitable, sachant que l'histoire des parcs américains est, par ailleurs, des plus notables. Yellowstone est ainsi le premier parc national a avoir été créé dans le monde, et le décret de création est signé par Ulysse Grant lui-même.... Oui Grant n'est pas associé qu'à cette gigantesque boucherie que fut la guerre de Sécession (Pour faire mon pédant savez-vous qu'il y a eu plus de morts américains pendant la guerre de sécession que pendant la seconde guerre mondiale ?)

Et ce n'est pas le tout, le parc a été sauvé par Théodore Roosevelt (président et associé au Teddy bear pour des milliers d'enfants), sur les conseils de Grinnel un autre fameux naturaliste...
Voilà un jeu qui permet de se replonger dans notre histoire !

Origins, janv. 2022 Origins First builder - Visiblement il doit falloir réfléchir...

Est-ce que tous les jeux permettaient de telles rêveries en cette soirée ? Pas sûr ; Dig your way out et son illustration de couverture incite surement plus aux cauchemars à base de savonnette. Mais avouons que l'arbre d'Everdell peut faire rêver touts ceux qui aiment à voir dans les forêts un lieu peuplé de créatures magiques (et pas uniquement de tiques porteuses de la maladie de Lyme !).
Terraforming Mars fera rêver tous les amateurs de Science Fiction, des plus anciens (Présent!), avec les Chroniques martiennes de Bradbury et pour de plus jeunes, à la terraformation de Mars dans la série de Kim Stanley Robinson.

Les amateurs d'histoire et / ou de people se rabattront sur Castles of Mad King Ludwig, en explorant les divers châteaux et en s'interrogeant sur la psyché de leur commanditaire et sur ses rapports avec les artistes de l'époque.

Le jeu rend le monde plus riche ! Et les hard-core gamers plus pauvres !.

Everdell, janv. 2022 Everdell - Soit l'apologie de l'évolution forestière, soit une pub pour la fiabilité d'un fournisseur informatique ?

Les jeux

  • Castles of Mad King Ludwig (Ted Alspach chez Bézier Games)
  • Cry Havoc (G. Rodiek, M. Oracz, et M. Walczak chez Edge )
  • Dig your way out (Mihajlo Dimitrievski chez Borderline)
  • Everdell (Andrew Bosley chez Starling Games (II))
  • Get on Board: New York & London ( Saashi chez Iello)
  • Origins First builder (A. Kwapinski chez Cosmodrome Games)
  • Parks (Henry Audubon chez Matagot)
  • Quartino (Petr Doubek chez Djeco)
  • Terraforming Mars - Ares Expédition (S. Engelstein, J. Fryxelius, N. Little chez FryxGames )

Les joueurs

  • Cyril (Atom), Suzel, et Vincent (Tcho)
  • Magali, Michaël II, Philippe et Olivier
  • Gaëlle, Steven et Wilfried
  • Cédric, Matthieu, Vincent (Bibou le coyote) et Yoann
  • Davy, Eric, Guillaume et Vincent (Possom)
  • Jan-Maria , Julien, Marie, Romain, Tibi,
  • Alexis, Manu, Michaël, et Steven


Get on board, janv. 2022 Get on board - Vincent n'est pas monté dans le bus !

vendredi, janvier 21 2022

20 janvier 2022 - Se tenir à carreau

Parfois le vendredi matin, votre serviteur cherche dans la liste des jeux pratiqués la veille une sorte d'ordre secret, ou de sujet sous-jacent, qui apparaitrait dans le simple énoncé de leur titre... Bien sûr, cela n'a pas vraiment de sens mais cela ouvre parfois quelques portes propices à la rêverie...
Parfois, aussi les portes restent fermées...

Par exemple, que dire de Galaxy trucker? On pourrait tenter d'évoquer la mythologie des camionneurs américains et de leur passion pour le double-embrayage, ou même celle des routiers français, qui sont forcément sympas, nous disait l'animateur, et qui avaient tissé sur le territoire un réseau de restaurants, eux-mêmes routiers, qui fleuraient bon le repas roboratif et la nappe à carreaux...
Mirage ou souvenir des années fastes où chaque camion traversant le territoire était le signe de la reconstruction et d'une nouvelle prospérité, symbolisée par de Fantastiques Fabriques tournant à plein.
Aujourd'hui, des camionneurs polonais, forçats modernes, campent avec leurs réchauds devant des stations-services, pour livrer des portables dans des colis amazon... sans même une serviette à carreaux.

Galaxy trucker, janv. 2022 Galaxy trucker - Dans l'espace personne n'entendra ton vaisseau crier...

On pourrait donc tenter de jouer ce billet sur le côté nostalgique mais les auteurs du jeu ont décidé de situer le jeu dans l'espace et de la faire précéder d'une sorte de draft de construction de vaisseaux foutraques... Avez-vous déjà vu de bon matin des camionneurs devant une pile de moteurs, de freins à disques, de rétroviseurs, se battant pour monter leur camion dans les plus brefs délais ? Non... (et pas de serviette à carreaux!)

Pourtant dans tout cela, on pourrait quand même conserver l'idée de la nostalgie et parcourir les champs de Cascadia avec ses animaux bien ordonnés, le tout en chantant le titre d'un de nos autres jeux "It's a Wonderful World". Le tout nous amènerait en douceur vers Explorers, un jeu qui évoque les grands explorateurs, qui pour la plupart finissaient assez tristement à nourrir la faune locale, marine ou terrestre, et qui pourtant soulèvent encore assez souvent l'enthousiasme. Qu'est ce qui nous fascine encore dans ces vies aventureuses alors que parfois ces extraordinaires aventuriers son retombés dans l'oubli ?
Pour le plaisir, je citerais encore quelques marins normands dotés de biographie assez flatteuses, pour éveiller vos curiosités et éventuellement celle de quelques auteurs : Paulmier de Gonneville, Jean Denis, Cavelier de la Salle, Jean de Béthencourt, Abraham Duquesne !

Finalement, finalement, il reste peut-être quelques portes ouvertes (Ce qui n'est pas très raisonnable par ce temps) et on peut encore, après une séance de jeu, se prendre à rêver du Brésil ou du Mississippi, et aller acheter sur internet des serviettes à carreaux d'occase.

Khora, janv. 2022 Khora - Non, non, je t'assure, ils n'avaient pas de toge à carreaux à Sparte....

Les jeux

  • Aquarena (Baptiste Le Corre chez Geek Attitude Games)
  • Cascadia (Randy Flynn chez Alderac Entertainment Group)
  • Explorers (Phil Walker-Harding chez Ravensburger)
  • Fantastiques Fabriques (Joseph Z Chen, Justin Faulkner chez Lucky Duck Games)
  • Galaxy Trucker (Vlaada Chvátil chez CGE)
  • Khôra : L'Apogée d'un Empire (Head Quarter Simulation Game Club chez Iello)
  • Love letter (Seiji Kanai chez Alderac Entertainment Group)
  • It's a Wonderful World (Frédéric Guérard chez La boîte de Jeu)

Les joueurs

  • Julien, Michaël II, Philippe et Romain
  • Cyril (Atom), Franck, Manu et Steven
  • Eric, Michaël, Noémie, Olivier et Suzel
  • Magali, Vincent (Bibou le coyote) et Vincent (Possom)


Explorers, janv. 2022 Explorers - Visiblement vous avez perdu votre boussole ?

vendredi, janvier 14 2022

13 janvier 2022 - Briser la glace pour jouer à deux !

Voilà un titre qui ressemble à une publicité pour un site de rencontres, alors que finalement, il résume juste le quotidien des ludochons en cette soirée où certains durent gratter la vitre de leur véhicule pour se rendre à notre rendez-vous hebdomadaire, consacré pour une fois, aux jeux à deux !
Je sens d'ailleurs bien la déception de nos lecteurs qui s'attendaient à un appel à l'amour universel et même, en passant, à la paix entre les peuples, bien utile en ces temps difficiles... Raté !
Note : soyez- rassurés cependant, mon discours pour les miss France est prêt, il reste à savoir quand sera créée la catégorie "quinquagénaire chauve et pas trop fut-fut" ...

D'ailleurs ce rendez-vous (que nous prononcerons comme un américain essayant d'imiter l'accent français) n'avait pas grand chose d'amoureux puisque dans le jeu à deux, la plupart du temps on se trouve dans le conflit et la confrontation plus que dans la coopération !
Qui plus est la période est à la sécurité et à la distanciation et cette longue table évitait tout rapprochement !

Jeux à deux, janv. 2022 Jeux à deux - Le retour de la grande table

En ce domaine, comme nous le signalions lors de cette séance, l'époque rend tous nos repères douteux. Ainsi l'expression "On reste en contact", qui était déjà parfois un peu suspecte, devient franchement redoutable en cette période de cas contact.
"- On reste en (cas) contact ?
- Non, non, je préfère le One Shot (vaccinal)."


Verona Twist, janv. 2022 Verona twist - Jeux à deux donc Romeo et Juliette, mais visiblement le balcon est trop peuplé !

L'autre est souvent donc devenu suspect, étranger, dangereux, porteur de miasmes invisibles et terrifiants. Curieusement chez les ludochons, l'autre reste un partenaire qui, certes, ne vous pardonnera pas grand chose (pendant le jeu), mais qui fera aussi preuve de considération à votre égard, en portant fièrement son masque et son passe, voire en se tartinant les mains de gel ce qui vu le froid actuel procure des sensations peu sympathiques et surtout en ayant l'air heureux de vous retrouver semaines après semaines.

Le jeu de société permettrait-il encore de faire société ? À deux ou à plus ? Oui CQFD

La marche du crabe, janv. 2022 La marche du crabe - Quand tout va de travers, le crabe semble aller droit ! Lao Tcheesegeek MMXXII

Les jeux

  • 1066: Dans la fureur et le sang (Tristan Hall chez Nuts Publishing)
  • Canopée (Tim Eisner chez Lucky Duck Game)
  • Les Cités Perdues (R. Knizia chez Filosofia)
  • Inflexibles - Normandie (T. Benjamin, D. Thompson chez Nuts! Publishing)
  • Jaipur (Sébastien Pauchon, GameWorks)
  • Mandala ( Trevor Benjamin, Brett J. Gilbert chez Funforge)
  • La Marche du Crabe (Julien Prothière chez Opla)
  • Neuroshima Hex ! (M. Oracz chez Portal / Iello)
  • Targui (Andreas Steiger chez Kosmos)
  • Terre d'Arle (Uwe Rosenberg chez Filosofia)
  • Verona Twist (József Dorsonczky chez Mind Fitness Games)

Les joueurs

  • Bertrand II, Cécile, Elsa, Jean-Philippe, Michaël, Magali, Manu, Matthieu, Noémie, Olivier, Rémi, Séverine, Vincent (Bibou le coyote) et Vincent (Possom)


Terre d'Arle, janv. 2022 Terre d'Arle - Pour ceux qui aiment les gros jeux de gestion, même à deux.

- page 1 de 240

Les ludochons : le club des joueurs et joueuses de jeux de société / jeux de plateau
sur Bourgoin-Jallieu et le Nord-Isère